Avant de construire une terrasse en bois vous devez effectuer quelques préparations. Voici quelques pistes pour vous y préparer :

S’informer sur la réglementation

Quelle est la législation en vigueur pour construire une terrasse en bois ? Où s’adresser pour déposer un permis de construire ? Quelle est la différence entre un permis de construire et une déclaration préalable ? Suite à la réforme d’octobre 2007 du permis de construire et contrairement à diverses informations que l’on peut malheureusement trouver sur Internet, le critère de hauteur n’est plus pris en compte. Si la future terrasse ne dépasse pas les 20m² de surface il n’est pas nécessaire de déposer un permis de construire, il faudra néanmoins faire une déclaration de travaux. Par ailleurs il est impératif de contacter votre mairie avant la construction de votre terrasse puisqu’il existe certaines communes où quelques exigences peuvent changer.

terrasse en bois

Réfléchir sur la future terrasse

Où va-t-elle se trouver ? Quelle seront ses principales utilisations ? La faire construire ou la construire soi-même ? Avant toute construction il est nécessaire de passer par une étape de planification et d’études des différents besoins. La construction d’une terrasse en bois ne fait pas exception, vous devez prendre un temps pour réfléchir à l’emplacement de votre terrasse, à l’ensoleillement potentiel et surtout à l’usage principal qui va en être fait. Une terrasse destiné à accueillir une table pour y diner ne sera pas organisé pareil que celle destinée seulement à la détente et à la relaxation. Pensez aussi à faire attention aux problèmes d’inondation et d’écoulement d’eau, nombre de propriétaires de terrasses en bois ont eu quelques soucis car ils n’avaient pas songé à ces problèmes.

Choisir le bois de la terrasse

Quelle essence choisir pour quel budget ? Le bois est le composant essentiel pour la durabilité d’une terrasse en bois vous trouverez ici un descriptif des différentes essences. Les essences de bois sont classés en cinq catégories numérotées de I à V en fonction de leur capacité à résister aux risques biologiques. La classe V étant la classe la plus élevé, celle dont les essences de bois sont les plus durables et s’adaptent à quasiment tous les environnements, les bois de cette catégorie conviennent même aux utilisations en milieu marin. Concernant la fabrication d’une terrasse en bois, il est fortement conseillé de prendre au minimum une essence de bois de classe IV. Il existe deux grandes familles de bois plus une dernière catégorie un peu particulière :

Les essences de bois européennes

Les essences de bois européennes subissent un traitement préalable appelé autoclave. Ce traitement consiste en un traitement sous vide ou sous pression qui permet a cœur du bois d’acquérir davantage de résistance vis-à-vis de l’humidité. Les essences de bois européennes sont moins chère que les essences de bois exotiques, néanmoins elles se caractérisent par une durée de vie moindre. Il faut compter entre 20 et 50€ le m².

Les essences de bois exotiques

Les bois exotiques sont plus cher que les bois européens mais ils résistent beaucoup plus aux intempéries et on peut aussi noter l’absence de nœuds dans ces essences ce qui leur donne un très bel aspect. Il existe de nombreuses essences de bois dont les plus connus sont le Teck et l’Ipé. Il existe beaucoup d’autres essences exotiques moins chères mais néanmoins la qualité peut beaucoup varier de l’une à l’autre.

Le bois composite

Le bois composite est un bois un peu particulier car il est issu du recyclage d’autres bois et de plastique. Son aspect est néanmoins très ressemblant à celui du bois naturel. C’est un bois très résistant avec une durée de vie parfois supérieure à celle des bois exotiques. Il permet en outre de lutter contre l’utilisation massive des bois exotiques qui favorise la déforestation.